top of page

Spectacles de théâtre fOrum

Méthode la plus connue et la plus spectaculaire du Théâtre de l’Opprimé, le théâtre-forum se présente comme un véritable spectacle interactif. 

Le théâtre-forum constitue un outil de sensibilisation et de réflexion collective qui permet de s’emparer de problèmes complexes pour rechercher activement des alternatives. Il ne s’agit pas de délivrer un message ou de proposer des solutions toutes faites, mais de permettre à chacun de s’exprimer sur des situations qui l’interpellent, de réfléchir sur sa propre pratique, de confronter les points de vue et de faire émerger des hypothèses de solutions.

spectacles.jpg

Déroulement du théâtre-forum

Dans un premier temps, plusieurs scènes qui abordent des situations conflictuelles concrètes et vécues par le public sont présentées. Puis, dans un deuxième temps, c’est au public de s’emparer de l’histoire à l'aide d'un·e facilitateur·trice. Les spectateurs qui le souhaitent peuvent désormais intervenir sur scène -remplacer un personnage existant ou en créer un nouveau- pour faire avancer l’action dans un sens qui lui semble plus juste. Grâce à la fiction du théâtre, chacun·e est libre d’incarner la personne de son choix, de confronter une situation et d’entrevoir quel serait le dénouement si l’action et les réactions étaient différentes. 

Place donc à l’imagination ! En théâtre-forum tout est possible, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise proposition mais une exploration collective et variée face à une problématique commune; un espace où chacun peut se mettre à la place de l’autre pour un instant; une volonté de rendre visibles les structures invisibles qui nous habitent. Le spectacle de théâtre-forum se veut donc un espace pour ouvrir le dialogue de façon conviviale et ouverte. Rassembleur et touchant, il amorce la réflexion nécessaire et invite à l’action. Il fait prendre conscience que nous sommes tou·te·s actrice·teur·s de nos vies et qu’il ne dépend que de nous d’incarner le changement. 

Nous créons les spectacles sur mesure.

Pour tout devis et renseignements complémentaires, n'hésitez pas à nous contacter ICI.

"Et si on se voyait autrement" ou "l'identité à la loupe"

 

C'est un spectacle de théâtre forum en vue de sensibiliser et lutter contre le racisme et la discrimination, de donner la parole aux personnes vivants ces deux phénomènes mais aussi d’ouvrir un espace de dialogue sur l’expérience vécu de chacun·e, pour mieux comprendre et appréhender le multiculturalisme au Québec.
 

Questions que posent les scènes du spectacle :
1. Comment faire face aux préjugés et lutter contre la discrimination à l’accès au logement ?
2. Comment peut-on agir pour une meilleure inclusion sociale de la diversité dans le cadre du travail ?
Qu’est-ce que l’identité québécoise ? Y a t-il une ou plusieurs identités possibles ?
3. Peut-on arriver à communiquer et s’écouter quand nous n’avons pas la même histoire et face à nos
différences culturelles ? Peut-on résister à la polarisation des discours ?


Ce spectacle à été créé en 2021 en collaboration avec le CRÉCA (Centre de Ressources Éducatives et Communautaires pour Adultes) et financé par le BINAM (Bureau d’Intégration des Nouveaux Arrivants à Montréal).

Spectacle spÉcifique

Des retOurs de spectateur·rice·s

"J’ai appris beaucoup. Je veux plus d’activités comme ça. Je trouve le programme très intéressant et important de nous donner la parole de parler avec vous de notre expérience."

(élève en classe d’accueil)

"J’ai aimé, c’est une vraie représentation de la réalité. Je me suis rendue compte que je n’étais pas seule à le vivre car on n’en parle pas entre nous. La prochaine fois, je peux mieux voir comment faire quand ça m’arrive dans la vie."

(adulte en école de francisation à Montréal)

"Je tiens à vous remercier. Vous êtes comme des semeuses d’espoir."

(professeur de classe d’accueil)

"Les arts font passer un message sans choquer et permettent aux gens de s’ouvrir doucement. Ça apaise les esprits et fait réfléchir."

(professeur de classe d’accueil)

 

"Les élèves se sont sentis interpellés, ils se sont levés et ont voulu changer des choses. Les scènes étaient bien construites et portaient sur des situations réelles et c'est la raison pour laquelle les élèves embarquent."

(professeure d'une classe d’accueil de secondaire)

bottom of page